Mieux vaut tard que jamais : voici quelques extraits d'un des trois concerts consacrés au requiem de Gabriel Fauré que nous avons donnés les 18, 19 et 20 mars 2016, respectivement au Centre Diocésain de Besançon, au temple de Dombresson en Suisse et à l'église St Bénigne de Pontarlier.

Tout d'abord, O Salutaris, très belle œuvre pour chœur de femmes de Clarisse Bourdeney, compositrice native de Besançon (1848-1898). Nos deux solistes, Anne Rémond et Pierre Pantillon nous ont aimablement prêté main forte, ou plutôt voix fortes !


Puis deux extraits du requiem : le Sanctus, où le séraphique violon de Johnny Zefferini dialogue avec le chœur...
 

Et enfin le In paradisum qui clôt le requiem avec beaucoup de douceur.
 
Bienvenus au paradis !